Collecte terminée
Projet financé

collectés
150 000 €
prêteurs
228
Objectif
150 000 €
jours restants
Terminé
taux d'intérêt annuel
4 % à 6 % *
  • 4 % pour tous
  • 5 % pour les habitants du département des Landes
  • 6 % pour les habitants de la Communauté de Communes Coeur Haute Lande
Montant maximum par prêteur
Jusqu'à 5 000 € *
  • 2 000 € pour tous
  • 3 500 € pour les habitants du département des Landes
  • 5 000 € pour les habitants de la Communauté de Communes Coeur Haute Lande
Échéance
3 ans
Fréquence des échéances
Chaque trimestre
Offre OPTIMUM - Minibon
Contrats et document d'information

Frais facturés aux prêteurs

  • Tout est gratuit pour les prêteurs

Frais facturés au porteur de projet

  • 4% HT du montant collecté à l'issue de la réussite de la levée de fonds

Fiscalité

  • Prélèvements sociaux de 17,2%
  • Taux forfaitaire d'impôt sur le revenu de 12,8% (hors dispense)

Mention réglementaire des risques :

Lendosphere recommande aux épargnants d’appliquer des règles de vigilance avant tout investissement : l'investissement dans des projets comporte un risque d'illiquidité et un risque opérationnel du projet pouvant entraîner une rentabilité moindre que prévue et un risque pouvant aller jusqu'à la perte totale ou partielle du montant investi et au non-paiement des intérêts. N’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas parfaitement.

Risques liés au secteur d'activité :

Les projets d'énergie renouvelable sont des projets industriels, présentant des risques techniques, juridiques, administratifs et financiers.

Chargement de la simulation

Collecte locale puis ouverte à tous


- du 28 mars au 10 avril : collecte réservée aux habitants de la communauté de communes de Cœur Haute Lande (communes de Argelouse , Belhade, Belis, Brocas, Callen, Canenx et Réaut, Cere, Commensacq, Escource, Garein, Labouheyre, Labrit, Le Sen, Liposthey, Luglon, Luxey, Mailleres, Mano, Moustey, Pissos, Sabres, Saugnac et Muret, Solférino, Sore, Trensacq et Vert).

- du 11 avril au 26 avril : collecte ouverte à tous les habitants du département des Landes

- à partir du 27 avril : collecte ouverte à tous

à propos de VALOREM

logo

Opérateur français et indépendant, VALOREM accompagne les territoires dans la valorisation de leurs ressources énergétiques renouvelables depuis 1994. Pionnier de l'éolien en France, le groupe intervient du développement à l'exploitation-maintenance de projets éoliens, solaires et de petite hydroélectricité, en France et à l'international.

Fier de mettre en oeuvre une transition énergétique solidaire, VALOREM innove sans cesse pour maximiser les bienfaits environnementaux, économiques et sociaux de ses installations, au travers notamment de l'épargne citoyenne, l'investissement des collectivités, l'insertion professionnelle locale lors de ses chantiers ou encore ses offres d'électricité renouvelable à destination des riverains.

Voir le site internet de VALOREM

Je prête pour …

1# | LE DÉVELOPPEMENT DU PARC AGRIVOLTAÏQUE DE BROCAS (40)

En 2019, un propriétaire/exploitant agricole installé sur la commune de Brocas (40) a pris contact avec VALOREM. Son souhait : faire évoluer ses pratiques vers une agriculture plus vertueuse et régénérer sa parcelle à travers un nouveau modèle de culture.

VALOREM relève alors le défi et propose de s’engager avec lui dans le développement d’une "ferme agrivoltaïque". Au début de l'été 2021, le conseil municipal a émis une délibération favorable pour la poursuite du projet.

Dans une démarche d'intégration des acteurs locaux, VALOREM travaille main dans la main avec les futurs exploitants, la commune mais aussi les services de l’Etat et la profession agricole. Ainsi, en novembre dernier un Comité de suivi a été créé et depuis quelques mois des ateliers sont organisés.

Au-delà de produire une énergie verte et locale, le projet de parc agrivoltaïque de Brocas tend à recréer un vrai projet agricole à forte valeur ajoutée, tout en favorisant des modes de production plus respectueux de l’environnement.

La commune de Brocas se situe au cœur des Landes à une vingtaine de kilomètres au nord de Mont-de-Marsan. Les parcelles du projet se situent au lieu-dit Lassalle, en zone agricole, à l’est de la commune, dans une clairière bordée de pins, actuellement en maïsiculture irriguée. Une zone de 52 hectares est en cours d’étude.


LOCALISATION

Le prédiagnostic naturaliste ainsi que les études sur l’ensemble des thématiques ont été lancés en 2020. Une étude d’impact complète doit être livrée courant 2022. Des études agricoles sont également en cours en partenariat avec le propriétaire, les futurs exploitants et les experts agricoles du projet. Une Etude Préalable Agricole (document réglementaire visant à exposer le projet agricole et ses potentiels impacts) sera rédigée.
Ces différentes études permettront ensuite à VALOREM de déposer une demande de permis de construire ainsi que toutes les demandes d’autorisation nécessaires.


2# | QU'EST-CE QUE L'AGRIVOLTAÏSME ?

L’agrivoltaïsme est une pratique conjuguant l’agriculture et la production d’énergie verte sur une même surface. Elle permet de soutenir les activités agricoles sous toutes ses formes tout en œuvrant pour la transition énergétique. Plusieurs types de cultures sont envisagées selon les spécificités du projet agricole et les besoins des propriétaires / exploitants.

Le défi de ce projet consiste à trouver le juste équilibre qui permettra à la centrale solaire, située au-dessus des cultures, de rendre un service agronomique aux cultures : gestion des ombrages, limitation de l’évapotranspiration, protection contre les aléas climatiques, brise-vent, protection contre le gel…

Tous ces paramètres seront étudiés en amont du projet via des retours bibliographiques de centrales similaires et des essais sur les parcelles du projet.

Grâce à ce modèle agrivoltaïque, l’activité agricole est ainsi pérennisée sur la zone d'implantation.


3# | CARACTÉRISTIQUES DU PROJET

Il est prévu d’installer une centrale d'une puissance de 20MWc grâce à la technologie de trackers solaires surélevés pour permettre le travail agricole sous les panneaux photovoltaïques.

Ces trackers permettent, en premier lieu, de suivre la course du soleil et d’augmenter la production d’énergie. Un concept particulièrement adapté à l'agrivoltaïsme pour répondre au besoin d'ombrage des cultures en journée.

Les études spécifiques menées, objet de la présente campagne de financement participatif, permettront de définir l’architecture de centrale solaire la plus adaptée afin de répondre aux enjeux environnementaux et agricoles.

Enfin, la centrale sera également équipée de postes techniques nécessaires à la conversion de l’électricité générée par les panneaux ainsi que ceux nécessaires à la livraison de l’électricité sur le réseau public.


4# | SES ATOUTS
BROCAS3


5# | ZOOM SUR LES ÉTUDES MENÉES

Les parcs solaires sont soumis à demande d’autorisation de construire. La pièce maîtresse du dossier de demande d’autorisation est une étude d’impact dans laquelle sont recensés :

- L’état initial de la zone : on y étudie les milieux naturels et les espèces floristiques et faunistiques présentes sur la zone d’étude, mais également la nature des paysages dans lesquels le projet s’intègre ainsi que les milieux physique (climat, géologie, hydrologie…) et humain (social, démographique etc).

- Les enjeux identifiés et les impacts potentiels du projet suite à l'étude de l’état initial sur les différents milieux Les mesures qui permettront d’éviter, réduire, compenser et accompagner les impacts sur l’environnement global.

Des bureaux indépendants spécialisés ont été mandatés pour réaliser cette étude d’impact.

La particularité d’un projet agrivoltaïque est de rajouter un axe d’étude principal autour du projet agricole. Ainsi l’étude agricole se décompose en 3 temps :

1- Création du projet agricole avec le propriétaire, les exploitants et les experts agricoles mandatés par VALOREM. Un reporting des études est réalisé lors des Comités de Suivi.

2- Rédaction d’une étude de complémentarité agricole visant à expliquer les synergies entre la centrale solaire et la production agricole.

3- Rédaction de l’Etude Préalable Agricole, document réglementaire qui permettra de rendre compte du projet d’un point de vue organisationnel, création de filières agricoles et économiques aux instances agricoles départementales.

Bénéfices environnementaux et retombées locales

1# | UNE ÉLECTRICITÉ PROPRE, PRODUITE ET CONSOMMÉE LOCALEMENT

La production de ce parc photovoltaïque de 20 MWc est estimée à 28 GWh par an. Cela correspond aux besoins électriques annuels de près de 7 000 foyers (hors chauffage et eau chaude électrique). Les rejets atmosphériques évités peuvent être estimés à 12 000 tonnes de CO2 par an.

2# | DES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES POUR LE TERRITOIRE

RETOMBÉES ÉCONOMIQUES

Les collectivités locales (commune, communauté de communes, département et région) profiteront de retombées fiscales sur toute la durée d’exploitation du parc. En effet, les installations solaires au sol sont soumises à imposition tout au long de l’exploitation (IFER, CFE, CVAE, TFB) et au moment de l’autorisation de construire (Taxe d’aménagement).

3# | LES ÉNERGIES VERTES FAVORISENT LE RETOUR À L'EMPLOI
LES ÉNERGIES VERTES

Enfin, VALOREM privilégie les entreprises locales lors de la construction de ses parcs et met en place sur tous ses chantiers photovoltaïques des clauses d’insertion. Ce dispositif consiste à réserver au minimum 7% des heures de travail aux demandeurs d’emploi de longue durée, aux jeunes de moins de 26 ans, aux allocataires des minima sociaux et aux personnes reconnues comme travailleurs handicapés.

Depuis la mise en place de ce dispositif en 2017, plus de 130 personnes ont pu retrouver le chemin du travail.

MODALITÉS D'INVESTISSEMENT

REMBOURSEMENT

En prêtant au projet agrivoltaïque de Brocas, développé par VALOREM, vous bénéficiez de la solidité d'un opérateur reconnu et pionnier en France dont les précédentes campagnes ont toutes vu leurs échéances de remboursement honorées conformément au calendrier contractuel.

Depuis 2012, VALOREM a récolté plus de 17 millions d’euros de financement participatif, grâce à plus de 5 000 prêteurs qui ont ainsi mobilisé leur épargne au service de la transition énergétique.

Cette levée de fonds propose un taux d'intérêts bonifié aux habitants de Brocas et plus largement de la communauté de communes Coeur Haute Lande. Un taux d'intérêt intermédiaire est octroyé aux habitants du département des Landes et de Nouvelle Aquitaine.

Carte

MESSAGE DU DIRECTEUR

Le projet agrivoltaïque de Brocas intègre pleinement la philosophie de développement de l'agence de Bègles : accompagner les territoires ruraux dans une trajectoire vertueuse en concertation avec les citoyens et acteurs locaux et participer à la production d'électricité à l'échelle locale tout en soutenant la filière agricole. Investir dans ce projet agrivoltaïque c'est l'opportunité de réaliser un placement intelligent et local, tout en participant à la transition énergétique et au déploiement d'un nouveau modèle agricole.

Jean-Yves Grandidier
Président Fondateur de VALOREM

MESSAGE DU CHEF DE PROJET

THOMAS DI FRANCO

Cette campagne s’inscrit dans une démarche globale de co-construction et de participation des différents acteurs locaux, qu’ils soient publics ou privés. L’agrivoltaïsme étant un modèle innovant, il nous paraissait évident de travailler ce projet en toute transparence avec la commune et la profession agricole. Le souhait de VALOREM est de faire de ce projet une référence landaise en matière d’agrivoltaïsme. À travers le parc agrivoltaïque de Brocas, le propriétaire, les exploitants et VALOREM souhaitent démontrer qu’une synergie entre agriculture et production d’énergie est possible, répondant à deux enjeux majeurs de notre siècle. Construisons ensemble cette nouvelle aventure !

Thomas Di Franco
Chef de projet EnR VALOREM