Collecte terminée
Projet financé

collectés
50 000 €
prêteurs
41
Objectif
50 000 €
jours restants
Terminé
taux d'intérêt annuel
4,5 % à 6 % *
  • 4,5 % pour les habitants d'Indre-et-Loire
  • 5 % pour les habitants de la Communauté de communes du Castelrenaudais
  • 6 % pour les habitants d'Auzouer-en-Touraine et Villedômer
Montant maximum par prêteur
5 000 €
Échéance
2 ans
Fréquence des échéances
Chaque trimestre
Offre OPTIMUM - Minibon
Contrats et document d'information

Frais facturés aux prêteurs

  • Tout est gratuit pour les prêteurs

Frais facturés au porteur de projet

  • 4% HT du montant collecté à l'issue de la réussite de la levée de fonds

Fiscalité

  • Prélèvements sociaux de 17,2%
  • Taux forfaitaire d'impôt sur le revenu de 12,8% (hors dispense)

Mention réglementaire des risques :

Lendosphere recommande aux épargnants d’appliquer des règles de vigilance avant tout investissement : l'investissement dans des projets comporte un risque d'illiquidité et un risque opérationnel du projet pouvant entraîner une rentabilité moindre que prévue et un risque pouvant aller jusqu'à la perte totale ou partielle du montant investi et au non-paiement des intérêts. N’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas parfaitement.

Risques liés au secteur d'activité :

Les projets d'énergie renouvelable sont des projets industriels, présentant des risques techniques, juridiques, administratifs et financiers.

Chargement de la simulation

Collecte locale



La collecte est ouverte aux habitants d'Indre-et-Loire. A l'atteinte du premier objectif, elle pourra être déplafonnée et réservée aux habitants des communes d'Auzouer-en-Touraine et Villedômer.

Permanence


Les équipes de GLHD et de Lendosphere vous donnent rendez-vous le vendredi 13 mai, pour une permanence d'information organisée à la salle des fêtes d'Auzouer-en-Touraine, de 14h à 19h.

À PROPOS DE GLHD

logo GLHD

Green Lighthouse Développement (GLHD) est une société française implantée en région Nouvelle-Aquitaine, spécialisée dans l’aménagement de projets agrivoltaïques. S’appuyant sur une équipe expérimentée et dynamique, GLHD accompagne à ce jour une vingtaine de groupes d’agriculteurs à travers toute la France sur plus de 3 000 ha.

GLHD est en capacité, grâce à son montage actionnarial, d’assurer le financement, la construction et l’exploitation de fermes agrivoltaïques. 4 actionnaires composent la société : les deux fondateurs et dirigeants de la société (Jean-Marc FABIUS et David PORTALES), associés à EDF Renouvelables et Green Investment Group (fond majeur des investissements dans les EnR dans le monde). Le modèle économique de GLHD vise à produire une énergie vertueuse et accessible à tous. Ce modèle innovant repose sur des convictions : l’ancrage au territoire, l’indépendance financière et la force de l’innovation.

Pour GLHD, l’agrivoltaïsme est indispensable à l’atteinte des objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie. C'est également un moyen de diversifier l’activité et de consolider les exploitations agricoles. Il représente un levier pour créer des dynamiques territoriales, fédérer les agriculteurs entre eux et faciliter l’orientation vers des production, et permettre de s’orienter vers des productions agricoles répondant aux attentes sociétales.

Les projets de la société s’affranchissent de tout soutien public, dans le but de produire une énergie accessible à tous. Ce système repose sur des projets de grandes tailles, directement raccordés au réseau de transport d’électricité, et s’appuie sur des technologies éprouvées, matures et recyclables. La démarche de GLHD invite les agriculteurs à diagnostiquer et à réinventer leur système d’exploitation. Tous les projets maintiennent une activité agricole pérenne de façon à conserver la vocation agricole des terrains et à ne pas entrer dans la comptabilité de la consommation de terres agricoles (cf. projet Loi Climat 2021).

L'ambition de la société est de développer des projets qui répondent à trois enjeux majeurs : réaliser la transition énergétique, donner de la résilience aux exploitations agricoles et reconquérir la biodiversité.

equipe

Voir le site internet de GLHD

J'INVESTIS POUR ...

La ferme agrivoltaïque d’Auzouer-en-Touraine

Le plateau d’Auzouer‐en‐Touraine est composé essentiellement de parcelles de cultures de blé, orge et colza, consommatrices d’intrants et peu compétitives, qui sont ainsi menacées à terme. Dans ce contexte, et afin de contribuer à la transition agricole et de garantir la pérennité de leur activité, huit exploitations de ce plateau se sont regroupées pour former un collectif dénommé « la Bergerie ensoleillée ». Ce collectif regroupe dix agriculteurs, qui représentent six exploitations céréalières et deux exploitations en polycultures-élevages. Il porte le volet agricole du projet de ferme agrivoltaïque et accompagne l’installation d’un jeune berger avec environ 155 hectares de prairies mis à dispositions de 500 brebis.

brebis

Ainsi, la réalisation du projet agrivoltaïque d’Auzouer‐en‐Touraine n’engendrera pas la perte de l’activité agricole mais accompagnera sa mutation avec le développement d’une activité d’élevage ovin sur les différents secteurs d’implantation.


Un projet agricole durable et validé par le territoire
La commune d’Auzouer‐en‐Touraine présente des atouts importants pour l’implantation d’un projet de ferme agrivoltaïque expérimentale d'envergure. En effet, la commune est fortement marquée par la présence d’infrastructures d’intérêt public qui définissent un milieu très anthropisé : grands axes routiers (A10, N10), voie ferrée, ligne haute tension, usine Synthron. Le projet envisagé, situé sur le plateau et sous la ligne haute tension, s’inscrit dans le contexte de ces infrastructures, tout en permettant la production d’énergies renouvelables pour le territoire.

Les premiers échanges ont eu lieu en 2019 entre GLHD et les exploitants agricoles de la Bergerie ensoleillée afin de déterminer avec eux la zone d’étude du projet agrivoltaïque. Les élus de la commune et de la Communauté de communes ont été rencontrés dans un second temps.

Des réunions ont été organisées avec la Direction départementale des Territoires (DDT) d’Indre-et-Loire pour rencontrer les représentants des différents services instructeurs. Des échanges réguliers avec la Chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire, acteur majeur du projet, ont eu lieu depuis l’émergence du projet afin que la synergie entre la production agricole et la production d’électricité soient la plus efficiente possible.

En parallèle, l'ensemble des études écologiques, paysagères, agricoles, etc., ont été menées. Ce projet de ferme agrivoltaïque expérimentale se compose de sept îlots, pour une puissance totale de 120 MWc.

PlanAuzouer

Les dossiers de demandes d'autorisation environnementale et d'instruction ont été déposés à la mairie d’Auzouer-en-Touraine en novembre 2021, et les demandes complémentaires des services instructeurs ont été fournies en janvier 2022. La construction devrait commencer courant 2024, sous réserve des autorisations préfectorales nécessaires.

BÉNÉFICES ENVIRONNEMENTAUX ET ÉCONOMIQUES

Bénéfices environnementaux

La production électrique de la ferme agrivoltaïque expérimentale d’Auzouer-en-Touraine sur une année moyenne sera de 136 400 MWh. Cela représente l’équivalent de la consommation électrique de 30 000 foyers français, ou la consommation totale d’électricité de la communauté de communes du Castelrenaudais.
Cette installation permettra également d'éviter le rejet dans l'atmosphère de 1 275 733 kg d'équivalent CO2 par an par rapport au mix énergétique français.
Ce projet participera aux objectifs écologiques de la Région Centre-Val de Loire, qui vise 100 % de consommation d'électricité issue du renouvelable à l'horizon 2050.

Un projet respectueux de l'environnement local

GLHD a travaillé sur plusieurs versions d'implantation des îlots agrivoltaïques dans le respect des recommandations du bureau d'expertise environnementale, en charge notamment du volet « faune, flore, milieux naturels » de l'étude d'impact. Il a été ainsi décidé de préserver sans exception l'ensemble des petits boisements, des haies, des lisières et des zones humides.

Concernant le paysage, GLHD a porté une attention particulière à la co-visibilité et aux points de vue, grâce à la réalisation de photomontages. Certains de ces photomontages ont été réalisés à la suite des remarques et suggestions émises lors d’échanges avec le territoire.

Concernant le démantèlement et la remise en état du site, GLHD prend l’engagement d’assurer le démantèlement complet des installations et de remettre les terrains dans leurs états initiaux.

Bénéfices économiques
Ce projet intègre plusieurs facteurs qui contribuent au dynamisme économique local :
- Soutien des exploitations agricoles de la commune,
- Installation d’un jeune éleveur,
- Retombées fiscales au bénéfice des collectivités territoriales,
- Financement participatif pour les personnes qui souhaiteront accompagner le projet et bénéficier de ses retombées,
- Sollicitation d'entreprises locales pour leurs compétences relatives à la construction du projet.

MODALITÉS D'INVESTISSEMENT

Un financement participatif pour associer les riverains au développement du projet

Les coûts liés au développement déjà engagés ainsi que les futures dépenses sont globalement supportés par les porteurs du projet qui vous proposent, par ce financement participatif, de prendre part à ces coûts de développement sans pour autant prendre le risque du projet, et de bénéficier des retombées financières du projet.

Evoqué par le conseil municipal de la commune, cette campagne intervient en amont d'un moment essentiel pour le projet, celui de l'enquête publique, lors de laquelle le commissaire enquêteur recueillera l'avis des riverains et des parties prenantes du projet. Cette opération est réservée pendant trois semaines aux habitants d'Auzouer-en-Touraine, puis sera élargie aux habitants du département d’Indre-et-Loire, avec des conditions d'investissement préférentielles pour les habitants de la communauté de communes du Castelrenaudais.

Par cette opération, les souscripteurs prêtent à la société GLHD qui porte le projet de ferme agrivoltaïque expérimentale sur la commune d’Auzouer-en-Touraine. Les actionnaires de GLHD sont :
- Les deux fondateurs et dirigeants de la société (Jean-Marc FABIUS et David PORTALES, pour 10% au total)
- EDF Renouvelables (à hauteur de 45%)
- Green Investment Group (fond majeur des investissements dans les EnR dans le monde, à hauteur de 45%).

organigramme

Les partenaires

Les agriculteurs de la Bergerie Ensoleillée

photo bergerie


Les agriculteurs de la Bergerie Ensoleillée et leurs familles


LA BERGERIE ENSOLEILLE ET LA CREATION D’UNE ACTIVITE OVINE

logo bergerie

L’entraide est primordiale lors du développement d’une nouvelle activité agricole : les membres de la Bergerie Ensoleillée apporteront leur soutien à Mathieu Binctin, le jeune éleveur qui installera ses brebis sur les parcelles équipées de système photovoltaïque. La bergerie sera construite par la Bergerie Ensoleillée, et elle s’auto‐financera grâce à la vente de l’électricité produite par le système photovoltaïque qui sera installé en toiture.

L’éleveur adhérera à la CUMA locale des exploitants du collectif afin de bénéficier du matériel partagé.

Pour l’éleveur, le projet de ferme agrivoltaïque expérimentale est une opportunité très intéressante lui permettant d’accéder à 155 ha de prairie et de s’installer avec son cheptel durablement sur la commune.

Le cheptel sera mené avec la technique du « pâturage tournant dynamique » : les brebis changeront de d’ilot tous les 1 à 3 jours.

Avec au départ environ 150 brebis achetées, le cheptel se constituera sur plusieurs agnelages afin d'atteindre l'objectif de 500 brebis. L'éleveur a débuté son activité avec l’achat de ses 50 premières brebis en fin 2021, et ses premiers agneaux seront vendu à la coopérative locale avant de travailler sur de la vente directe.

Ses revenus seront uniquement issus de son élevage et de la vente de viande d’agneau. La viabilité économique de son projet est donc primordiale.

Plusieurs acteurs ont été associés tout au long de la conception du projet afin de parvenir à la réussite du projet :

La Fédération Nationale Ovine (FNO), qui a signé une Charte de collaboration avec GLHD, partage son expertise et conseille sur la complémentarité entre les panneaux photovoltaïques et l’élevage ovin.
La Chambre d’Agriculture accompagne la réflexion sur les aspects économique, agronomique et environnemental du projet.
Le CER France conseille l’éleveur sur les volets comptables, juridiques et fiscales de son installation.
L'IDELE et GLHD ont signés une convention cadre permettant d’élaborer un protocole de suivi du projet de ferme agrivoltaïque expérimentale d’Auzouer-en-Touraine.

MESSAGE DU REPRÉSENTANT DE L'ENTREPRISE

DavidPORTALES

David Portales
Fondateur et dirigeant de la société GLHD

GLHD est un cultivateur d’énergies. C’est notre ADN et le socle de nos projets agrivoltaïques : cultiver les énergies locales pour faire émerger des projets de territoires. Pour cela la participation de tous est incontournable et évidente : la transition énergétique et le réchauffement climatique est un sujet que nous avons tous en commun. C’est pour cela que nous construisons nos projets en étroite collaboration avec les élus locaux, les agriculteurs et avec les habitants, dans le cadre d’une concertation permanente. Il est donc tout aussi naturel pour nous de faire une place à ceux qui le souhaitent dans l’accompagnement du projet : c’est le sens que nous donnons à notre proposition de financement participatif. Être acteur plus que spectateur d’un projet qui va à terme produire l’électricité de tout un territoire. Partageons nos valeurs.