Projet financé
Collecte terminée

collectés
2 000 000 €
prêteurs
1387
Objectif
2 000 000 €
jours restants
Terminé
taux d'intérêt annuel
7,5 %
Montant maximum par prêteur
Pas de limite
Échéance
4 ans
Fréquence des échéances
Selon échéancier
Offre OMNIUM - Obligation
Contrats et document d'information

Fiscalité

  • Prélèvements sociaux de 17,2%
  • Taux forfaitaire d'impôt sur le revenu de 12,8% (hors dispense)

Frais facturés aux prêteurs

  • Tout est gratuit pour les prêteurs

Frais facturés au porteur de projet

  • Entre 2,0 % HT et 4,0 % du montant collecté à l'issue de la réussite de la levée de fonds

Mention réglementaire des risques :

Lendosphere recommande aux épargnants d’appliquer des règles de vigilance avant tout investissement : l'investissement dans des projets comporte un risque d'illiquidité et un risque opérationnel du projet pouvant entraîner une rentabilité moindre que prévue et un risque pouvant aller jusqu'à la perte totale ou partielle du montant investi et au non-paiement des intérêts. N’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas parfaitement.

Risques liés au secteur d'activité :

Les projets d'énergie renouvelable sont des projets industriels, présentant des risques techniques, juridiques, administratifs et financiers.

Chargement de la simulation

Collecte ouverte à tous

Avec un objectif initial de 2 millions d'euros, cette opération pourra être déplafonnée jusqu'à 5 millions d'euros en fonction de sa dynamique.

à propos d'Innovent

InnoVent en chiffres
22 ans
Création en 2001
52
Parcs éoliens et solaires
15 pays
Présence internationale

Le parc éolien de Vänern, en Suède
24 MW
Puissance installée
2009
Mise en service
30 GWh
Production 2022



InnoVent est une entreprise de développement éolien et solaire créée en 2001 et implantée à Villeneuve d'Ascq (59). Grâce à son équipe de 110 personnes, InnoVent maîtrise toute la chaîne de développement de parcs éoliens et de centrales solaires équipées de batteries. Chez InnoVent, les ingénieurs d’études sont aussi les responsables de construction afin de garantir la qualité et la pérennité des installations, qui sont transmises une fois construites aux techniciens d’exploitation et de maintenance du groupe InnoVent.

En 2022, InnoVent et ses 67 sociétés filiales ont réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 69,4 millions d'euros et un excédent brut d'exploitation de 46,6 millions d'euros, tout en payant 6,1 millions d'euros d'impôts, taxes et charges sociales. À ce jour, InnoVent exploite 37 parcs éoliens en France, soit 172 éoliennes, principalement situées dans les Hauts-de-France, en Bretagne et en Normandie.

Depuis 2008, InnoVent développe son activité en Afrique, où l'entreprise est présente dans une quinzaine de pays (Namibie, Comores, Sénégal, Bénin, Maroc, etc.). Au total, InnoVent a développé et construit 450 MW d'éolien en France, 150 MW d'éolien et de solaire en Afrique et 130 MWh de batteries.

Convaincue du bien-fondé du financement participatif pour son développement, InnoVent et ses filiales ont déjà présenté 35 opérations sur Lendosphere et ont honoré tous leurs remboursements en temps et en heure. InnoVent présente cette nouvelle opération afin de continuer à vous associer étroitement à sa croissance à l'international.

Voir le site internet d'InnoVent

j'investis pour...

Acquisition et réparation de 3 éoliennes du parc offshore sur le lac de Vänern en Suède

En 2019, InnoVent a acquis 5 éoliennes offshore sur les 10 construites dans l’immense lac Vänern. Ces 15 MW, formés de 5 éoliennes de marque Winwind et de puissance unitaire de 3 MW, appartenaient à la ville de Karlstad qui souhaitait s’en séparer après la faillite du fabricant Winwind et la casse de 2 boîtes de vitesse sur les 5 éoliennes.

Grâce aux prêteurs de Lendosphere, InnoVent a pu inventer les outils permettant le remplacement de ces boîtes de vitesse pendant l’été 2022 au beau milieu du lac. Cette opération a été une première mondiale et une prouesse d’économie d’énergie avec la grue autoportée Liftra. Le prêt Lendosphere de l’année dernière a permis de réparer et d’optimiser parfaitement les 5 éoliennes rachetées en 2019.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, trois autres machines voisines ont subi les mêmes casses de boîte, poussant leur propriétaire à les vendre à InnoVent en 2022 en complément des 5 éoliennes rachetées en 2019. InnoVent est ainsi devenue spécialiste de maintenance offshore… et seule au monde en mesure de réparer ces machines grâce à son expérience acquise depuis la faillite de la marque Winwind en 2012.

Les équipes d’InnoVent ont parfaitement remplacé les trois boîtes de vitesse cet été avec la même technique qu’en 2022. Aujourd’hui InnoVent propose aux prêteurs de Lendosphere de refinancer les 5 millions d’euros du total de l’acquisition et des réparations de ces trois machines supplémentaires.

Bénéfice environnemental

Ce prêt couvre la remise en service des éoliennes existantes et leur optimisation à 60 GWh/an de production d'électricité renouvelable qui s’était dégradée à 30 GWh/an et donc de doubler le bénéfice environnemental de ces machines.

Afin de dépanner les éoliennes de son parc offshore, InnoVent a choisi de recourir à une grue autoportée qui permet de remplacer les composants essentiels des éoliennes (boîtes de vitesses, générateurs, transformateurs, pales et rotors) sans avoir recours aux énormes grues traditionnelles.

Grâce à ce nouveau modèle de grue, la logistique est considérablement simplifiée, nécessitant seulement deux camions pour transporter la grue à terre au lieu des trente semi-remorques généralement requis pour assembler une grue traditionnelle. Une barge de taille réduite est amplement suffisante pour transporter le conteneur de la grue sur site. Il n'est pas non plus nécessaire d'utiliser une grue additionnelle pour installer la grue autoportée Liftra en haut de l'éolienne. Son élévation est réalisée au moyen de câbles tendus entre la nacelle et la barge.

Équipée de batteries, cette nouvelle grue fonctionne à l'électricité. La recharge s'effectue principalement lors de la descente des composants de la nacelle, grâce au freinage régénératif. Outre son coût trois fois inférieur à celui d'une grue traditionnelle, ce système permet des économies de 13 000 litres de gazole par intervention.

Ce système offre également l'avantage d'accélérer la durée des opérations. En seulement trois jours, la manipulation est achevée, contre une semaine en général. De plus, grâce à la taille réduite de la barge, l'obtention de l'équipement nécessite seulement trois mois d'attente, par opposition à un an pour les bateaux traditionnels de maintenance offshore.

Les énergies décarbonées en Suède, pays à la pointe
D'après l'Agence suédoise de l'énergie, la proportion d'énergie produite par des sources décarbonées dans le mix énergétique de la Suède était de 68,3 % en 2021. Elles ont couvert 54,1 % de la consommation d’énergie primaire en 2021. Les principales sources d’énergie décarbonées sont l’hydroélectricité (40,1 %), l’énergie nucléaire (38,8 %), l’énergie éolienne (14,7 %) et la biomasse (4,7 %). La Suède est le pays de l'Union européenne qui a la plus grande part d'énergie décarbonée dans son mix énergétique.

La Suède est un pays qui a fait de la transition énergétique une priorité. Le pays a pour objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40 % d'ici 2030 et d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2045. Pour atteindre ces objectifs, la Suède continue d'investir dans les énergies renouvelables et décarbonées et de réduire sa dépendance aux énergies fossiles.

LES MODALITÉS D'INVESTISSEMENT

Montant de l’investissement
L'acquisition des trois éoliennes supplémentaires en 2022 a représenté un investissement d’un million d'euros. L'investissement nécessaire pour remplacer les trois boîtes de vitesse et pour optimiser les machines s'est élevé à 4 millions d'euros. InnoVent devrait rentabiliser cet investissement en 4 à 5 ans.

L'emprunt global de 5 millions d'euros est porté par la société FE PLECHATEL, filiale à 100% du groupe InnoVent. Ce montant sera apporté à la maison-mère InnoVent SAS et refinancera les 5 millions qu'elle a déjà apportés à sa filiale suédoise pour payer ce chantier.

Société emprunteuse
Par cette opération, vous prêtez à la société de projet du parc éolien de Pléchâtel, situé en Ille-et-Vilaine (35), et filiale à 100 % d'INNOVENT SAS (cf organigramme ci-dessous). Le parc de Pléchâtel se compose de 4 éoliennes d'une puissance unitaire de 1 MW et a été mis en service en 2008. Il a produit en moyenne 7,7 GWh d'électricité par an sur les 5 dernières années (2018-2022) et présente un taux de disponibilité moyen de 95,9 %. Jusqu'en 2021, la société vendait son électricité à EDF OA avec un contrat fixe (à environ 92 €/MWh) et le chiffre d'affaires annuel moyen était alors de 727 k€ (moyenne 2018-2021). Depuis 2022, elle vend son électricité sur le marché, dit marché "SPOT".
Le financement objet de la présente collecte a pour vocation de refinancer l’acquisition et l’optimisation du parc éolien de Vänern en Suède. Un prêt inter-sociétés sera donc mis en place entre la société FE PLECHATEL SAS et la société INNOVENT SAS avec un échéancier de paiement symétrique. Vous trouverez en annexe du DIR les éléments prévisionnels relatifs à la société FE PLECHATEL, ainsi qu’à la société INNOVENT SAS.

Sûretés mises en place dans le cadre du présent financement
La société INNOVENT SAS apporte une GAPD (garantie autonome à première demande) couvrant le montant total emprunté et les intérêts dus, à sa filiale FE PLECHATEL.

Information concernant l'actionnaire opérationnel de la société "FE PLECHATEL"
Depuis 2020, un litige commercial entre INNOVENT SAS et le groupe canadien Boralex était en cours. Le montant de l'indemnité à régler par InnoVent dans le cadre de ce litige était de 50 695 127 € par jugement exécutoire du tribunal de commerce de Lille en avril 2021. Par un jugement rendu le 6 juillet 2023, la Cour d’Appel de Douai a conclu que le préjudice allégué par Boralex n’excédait pas un vingtième de la condamnation initiale, soit 2,5 millions d’euros. Comme Boralex avait été condamné à payer à InnoVent 4,2 millions d'euros en arbitrage pour un autre litige, Boralex a payé 1,7 million d'euros à InnoVent en août 2023.

Par ailleurs, il existe un lien familial entre le fondateur et président d'InnoVent SAS et deux dirigeants, actionnaires minoritaires de Lendosphere. L'accord concernant le présent investissement a été donné par l'ensemble des dirigeants ou organes de gouvernance de Lendosphere.

PROJET LABELLISÉ "FINANCEMENT PARTICIPATIF POUR LA CROISSANCE VERTE"

Lendosphere attribue le label Financement Participatif pour la Croissance Verte à ce projet. Ce label a été créé par le ministère de la Transition Écologique pour les projets relevant de la transition énergétique et écologique financés en tout ou partie par financement participatif. Pour être labellisé, un projet doit respecter les critères définis par le référentiel détaillé dans les pages suivantes :

- Site de Financement Participatif France

- Site du ministère de la Transition Écologique

MESSAGE DU PRÉSIDENT D'INNOVENT

Grégoire Verhaeghe
Président d'InnoVent

En Suède, notre parc offshore de Vänern illustre parfaitement l'effet d'une énergie renouvelable abondante sur l’évolution des prix de l’électricité.

Il y a une quinzaine d'années, grâce au tarif subventionné pour l'énergie éolienne à 100 € / MWh, les conseillers municipaux des communes de Karlstad et d'Hammaro décidèrent d'implanter un parc éolien offshore dans l'immense lac Vänern.

Mais aujourd'hui l’électricité de ce parc offshore est vendue sur le marché libre à un prix moyen descendu à seulement 40 € /MWh car, quand le vent souffle, toutes les éoliennes de Suède produisent énormément, ce qui fait baisser le cours de l'électricité jusqu’à parfois en rendre le prix négatif ! Les producteurs éoliens doivent alors payer pour livrer leur électricité, ce qui les pousse à brider ou arrêter leurs éoliennes, évitant ainsi la surtension du réseau.

Cette variabilité des prix est clairement visible grâce au site de RTE. Par exemple, la journée très ensoleillée du dimanche 2 juillet 2023 (indiquer le 2 juillet sur cette section du site de RTE) a été caractéristique : avec peu de consommation et beaucoup de production solaire, les prix de l’électricité européenne se sont effondrés, au point de pénaliser les producteurs avec un prix NÉGATIF de moins 500 € / MWh en Hollande, Allemagne et Belgique.

Pour que les consommateurs puissent bénéficier de ces prix bas, InnoVent est en train de demander les agréments permettant de proposer un service de fourniture d'électricité au prix « spot » aux particuliers. Nous réserverons cette offre en priorité aux prêteurs de Lendosphere.

Une chose est sûre, très bientôt les propriétaires de voitures électriques utiliseront leurs batteries pour profiter de ces variations de prix. Prix bas, votre voiture se charge en achetant de l'électricité au réseau. Prix élevé, votre voiture vend son électricité au réseau. Si chaque batterie des 40 millions de véhicules de France utilise 20 % de sa capacité pour faire commerce d'électricité, alors on aura : 40 000 000 de véhicules x 50 kWh par batterie x 20 % = 400 000 000 kWh, achetés à 4 c€ / kWh (prix au moment du pic de production solaire), soit 16 millions d'euros. Ces 400 000 000 kWh seront revendus aux heures de pointe à 20 c€ / MWh pour 80 millions d'euros. Cette marge bénéficiera aux propriétaires des véhicules (gageons que l'Etat se dépêchera de la taxer !).

Pour produire ces 400 000 000 kWh par jour, le soleil nous donne 1 kW d'énergie par heure et par m2. Le rendement des panneaux solaires de dernière génération est de 25 %. En 4 heures, 1 m2 de panneau photovoltaïque produit donc : 1 kWh d'énergie multiplié par 25 % et multiplié par 4 heures = 1 kWh d'électricité solaire. Donc 400 000 000 m2 de panneaux solaires illuminés pendant 4 heures suffiront à produire l'énergie à stocker dans les batteries.

400 000 000 m2 représentent moins de 1 pour 1000 de la superficie de la France métropolitaine, et 400 000 000 kWh équivalent à la production du parc nucléaire français chaque nuit. Ainsi, quand la totalité du parc automobile sera électrique et fournira ce service réseau, l'intermittence de l'énergie produite par le soleil sera lissée, tout en constituant un revenu pour l'automobiliste.

Petit rappel : un litre d'essence contient 10 kWh d'énergie primaire. Après 70 % de perte de transformation, il reste 3 kWh disponibles pour mouvoir le véhicule, à un coût de 1,8 € le litre divisé par 3 kWh = 60 c€ le kWh (contre 4 c€ en solaire "spot") !

L’autre chose sûre, c’est que le financement participatif proposé par Lendosphere est devenu incontournable.

Vous, prêteurs de Lendosphere, vous avez l’empreinte carbone la plus basse*, vous êtes les plus rapides pour vous décider, vous êtes les seuls à nous accompagner en Afrique, vous avez été les seuls à nous soutenir pendant les deux années qu’a duré le braconnage juridique mené contre nous par notre concurrent Boralex, soldé par la victoire d’InnoVent.

Ces raisons m'ont convaincu d'augmenter la part de Lendosphere dans les financements d'InnoVent, passant de 2 % en 2019 à 11 % en 2023. Vous serez bientôt la principale source de financement du groupe, bien que les taux proposés via Lendosphere soient plus élevés que des taux bancaires.

Je vous remercie vivement pour votre confiance et votre fidélité.

(*voir le rapport Banking on climate chaos et le travail réalisé par OXFAM sur l'empreinte carbone des établissements bancaires.)

Ne ratez aucune ouverture de campagne sur Lendosphere en autorisant les notifications !