Projet financé
Collecte terminée

collectés
2 000 000 €
prêteurs
1453
Objectif
2 000 000 €
* premier seuil de 1 500 000 € atteint.
jours restants
Terminé
taux d'intérêt annuel
8 %
Montant maximum par prêteur
Pas de limite
Échéance
3 1/4 ans
Fréquence des échéances
Selon échéancier
Offre OMNIUM - Obligation
Alignement d'intérêt
    Un ou plusieurs collaborateurs de Lendosphere a souscrit à ce financement. Nous vous précisons que ces souscriptions sont effectuées strictement dans les mêmes conditions que l'ensemble des investisseurs.
Contrats et document d'information

Fiscalité

  • Prélèvements sociaux de 17,2%
  • Taux forfaitaire d'impôt sur le revenu de 12,8% (hors dispense)

Frais facturés aux prêteurs

  • Tout est gratuit pour les prêteurs

Frais facturés au porteur de projet

  • 4% HT du montant collecté à l'issue de la réussite de la levée de fonds

Mention réglementaire des risques :

Lendosphere recommande aux épargnants d’appliquer des règles de vigilance avant tout investissement : l'investissement dans des projets comporte un risque d'illiquidité et un risque opérationnel du projet pouvant entraîner une rentabilité moindre que prévue et un risque pouvant aller jusqu'à la perte totale ou partielle du montant investi et au non-paiement des intérêts. N’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas parfaitement. Les services de financement participatif proposés par Lendosphere ne sont pas couverts par le système de garantie des dépôts établi conformément à la directive 2014/49/UE. Les titres acquis par le biais de la plateforme ne sont pas couverts par le système d’indemnisation des investisseurs établi conformément à la directive 97/9/CE.

Délai pré-contractuel

Vous disposez d'un délai de réflexion de 4 jours à compter de votre investissement, pendant lequel vous pourrez à tout moment et sans pénalité annuler votre investissement, directement depuis votre espace personnel.

Critères de sélection et services de Lendosphere

Lendosphere est agréée Prestataire de Services de Financement Participatif par l'AMF, sous le numéro FP-2023-22. Lendosphere propose d’investir sous forme de prêt ou de prise de participation au capital, dans des entreprises du secteur de la transition énergétique et écologique. Les services proposés par Lendosphere vous permettent de formuler des demandes d’investissement via notre plateforme internet. Pour chaque projet, Lendosphere effectue un niveau minimal de diligence raisonnable et une analyse technique, financière et juridique adaptée en fonction du besoin de financement souhaité par le porteur de projet. Seuls les projets ayant été retenus à l’issue de cette analyse sont présentés en ligne aux investisseurs.

Chargement de la simulation

Réservations ouvertes à tous

Cette campagne, ouverte à tous, est dédiée au financement d'un portefeuille de trois centrales photovoltaïques. Il s’agit de la troisième émission dans le cadre d’un emprunt global de 8 millions d'euros (dont 4 M€ sous agrément PSFP). Les deux premières émissions se sont clôturées avec succès et ont déjà permis de lever 4,05 millions d'euros. Les émissions successives sont présentées dans des conditions identiques.

VISIOCONFÉRENCE

Pour présenter plus en détails cette opération, une visioconférence a été organisée le 10 octobre. Laure Verhaeghe, co-fondatrice de Lendosphere, a reçu deux représentants du groupe CVE : 
- Jean-François Mouton, Directeur des Relations Investisseurs
- Thibault Charpentier, Responsable financement participatif et conformité
Ce fut l'occasion d'apporter des précisions sur le marché chilien, ainsi que sur le groupe CVE qui octroie une garantie autonome dans le cadre de cette opération, et sur les modalités d'investissement proposées via Lendosphere, ainsi que de répondre aux questions des participants !

Visionnez le replay de la visioconférence

à propos de CVE

À propos de CVE
14 ans
Création en 2009
358
Collaborateurs
Présence internationale
et 7 bureaux en France
659 MW
Parcs en construction et exploitation
1,2 TWh
Production par an
137 000 t
Émissions CO2 évitées par an



À propos du projet
3 centrales solaires
25,4 MWc
Puissance totale installée
55 915 GWh
Production globale par an


Créé en 2009, CVE est un producteur indépendant français d’énergies renouvelables qui défend un modèle d’énergie territoriale décentralisée et veut favoriser les circuits courts. Sa finalité : mettre l’humain et la planète au coeur de l’énergie de demain. Multi-énergies, CVE produit une électricité et un gaz verts grâce à ses activités solaire, hydrogène et biogaz. Multi-pays, le groupe est implanté en France, en Espagne, au Chili, aux États-Unis et en Afrique du Sud.

CVE développe, finance, construit et exploite des unités de production d’énergies renouvelables décentralisées détenues en propre ou en partenariat.

CVE Chile : un acteur de référence sur le segment des "Petits Moyens de Génération Distribuée" (PMGD) au Chili

La stratégie du Groupe CVE étant la production d’énergies renouvelables décentralisées vendues en circuit court, le Chili est rapidement apparu comme étant parfaitement aligné avec cette vision. CVE a commencé à explorer ce marché en 2015 et CVE Chile a débuté son activité en 2016 avec le développement puis la construction de trois premières centrales au sol. Aujourd’hui, CVE Chile détient un parc en construction et exploitation de 265 MW et compte 56 collaborateurs. Le groupe est l’un des leaders du marché solaire des PMGD au Chili qui bénéficient d’un prix stabilisé et réglementé.

CVE travaille également au développement de centrales de tailles plus importantes pour lesquelles l’énergie produite pourra être revendue en Corporate PPA (contrat de gré à gré) à de grands consommateurs proches de ses installations.

2016
Présence CVE au Chili
56 collaborateurs
265 MW
Parc en construction et exploitation

En savoir plus sur CVE Chile
Voir le site internet de CVE

j'investis pour...

Un portefeuille de 3 centrales photovoltaïques au Chili

Cette opération porte sur 3 centrales photovoltaïques au sol développées par CVE au Chili. L'une d'entre elles (Recoleta) est en exploitation, la deuxième (Villa) est en attente de raccordement au réseau et la troisième (Clementina) est en cours de construction. Les trois projets représentent une puissance totale de 25,4 MWc.

Ces trois centrales font partie d'un portefeuille détenu par CVE et constitué d’actifs fonctionnant dans le cadre du régime spécial du Chili pour les projets de production d’énergie renouvelable décentralisée (régime « PMGD »). Ces projets PMGD sont habilités à recevoir des rémunérations pour leur production à un prix stable réglementé sur toute la durée de leur vie.


L'objectif de la campagne est de refinancer une partie des fonds propres immobilisés par le groupe CVE lors du développement et de la construction des trois centrales, afin d'orienter ces fonds propres vers de nouveaux développements. Le portefeuille dont font partie les trois centrales pourra comprendre jusqu'à 22 projets représentant une puissance cumulée de 183 MWc.

Les investisseurs seront informés des chantiers et de la production de ces trois centrales chiliennes.


Centrale solaire de Moya - CVE

Bénéfice environnemental

D'une puissance totale de 25,4 MWc, les 3 centrales solaires produiront chaque année 55 915 GWh, soit la consommation électrique de 29 447 foyers chiliens. Cette production permettra d'éviter l'émission de plus de 21 774 tonnes de CO2 par an.


Centrale solaire de Cortijo, Chili - CVE

les modalités d'investissement

1. Sur l'émission obligataire : modalités identiques pour toutes les émissions

Cette campagne, ouverte à tous, est la troisième émission de la campagne dédiée au financement de ce portefeuille de 3 centrales photovoltaïques, dans le cadre d'un financement global de 8 millions d'euros. Les deux premières émissions se sont clôturées avec succès et ont déjà permis de lever 4,05 millions d'euros. Toutes les émissions successives seront présentées dans des conditions identiques : le financement a une date d'échéance finale fixée au 21 avril 2027 pour toutes les émissions, et servira des intérêts annuels aux investisseurs.



2. Sur la structure qui porte le financement : entreprise de droit français

Par cette opération, vous prêtez à la société CVE FinUp Chile Green 21 SAS, société de droit français, qui détient indirectement les droits sur les 3 centrales photovoltaïques. Cet investissement permet donc aux investisseurs de bénéficier d'une entreprise immatriculée en France, avec un droit classique et maîtrisé par Lendosphere sur la structuration juridique de l'investissement.


3. Sur les sûretés apportées : garantie autonome à première demande de la maison-mère CVE sur la totalité du montant emprunté

Ce financement permet au groupe CVE de rembourser une partie des fonds propres apportés pour le développement et la construction de ces centrales, et ainsi lui donner la possibilité de remobiliser sa trésorerie sur d'autres projets d'énergies renouvelables. La société mère du groupe, « CVE SAS », qui détient directement ou indirectement l'ensemble des actifs du groupe CVE, se porte garante du remboursement des obligataires dans le cadre de cette campagne via une garantie autonome à première demande. Cette garantie autonome à première demande concerne la totalité du montant emprunté, et vient couvrir les risques liés à la localisation géographique et au stade de développement des centrales.


4. Sur les risques résiduels du projet

1. Les centrales sont dépendantes de l'environnement politique et du cadre réglementaire chilien. Il est à noter que la réglementation chilienne bénéficie d'un des cadres politiques les plus stables de la région et est fortement soutenue par la volonté politique du gouvernement de développer des projets d'énergie solaire. De plus, CVE opère et finance des projets au Chili depuis 2015 et détient donc une expertise éprouvée dans ce pays.

2. La capacité de remboursement de la société CVE FinUp Chile Green 21 dépend de l'évolution du taux de change du peso chilien par rapport au dollar et à l'euro. Les coûts de construction des centrales sont en dollars et la dette bancaire contractée par CVE Chile Fin4 est libellée en dollars, tandis que les revenus des centrales sont en peso chilien. Ces risques de change sont mitigés par le fait que les revenus en peso des centrales sont indexés sur le dollar via le prix de revente de l'électricité du régime PMGD, ainsi que par la mise en place de deux types de couverture (peso/dollar et dollar/euro) par CVE.


De par la structuration de ce financement, reposant sur une structure de droit français et bénéficiant d'une garantie autonome à première demande apportée par la maison-mère du groupe CVE, le risque principal pour les investisseurs Lendosphere réside dans l'occurence éventuelle de difficultés concomitantes à la fois au sein du portefeuille de projets chiliens et de la société-mère CVE, qui détient par ailleurs un portefeuille d'actifs diversifié.

PROJET LABELLISÉ "FINANCEMENT PARTICIPATIF POUR LA CROISSANCE VERTE"

Lendosphere attribue le label Financement Participatif pour la Croissance Verte à ce projet. Ce label a été créé par le ministère de la Transition Écologique pour les projets relevant de la transition énergétique et écologique financés en tout ou partie par financement participatif. Pour être labellisé, un projet doit respecter les critères définis par le référentiel détaillé dans les pages suivantes :

- Site de Financement Participatif France

- Site du ministère de la Transition Écologique

MESSAGE DES DIRIGEANTS DE L'ENTREPRISE

Hervé Lucas, Pierre de Froidefond et Arnaud Réal del Sarte
Associés dirigeants de CVE

Plus que trois simples lettres, CVE, c’est une grande et belle ambition : Changer notre Vision de l’Énergie, en portant collectivement un projet d’entreprise à visage humain, créateur de richesses environnementales et sociales, au profit d’un monde durable, où la nécessaire satisfaction des besoins énergétiques de nos clients ne compromet pas l’avenir de la planète, ni celui de ses habitants.

Ne ratez aucune ouverture de campagne sur Lendosphere en autorisant les notifications !