En prêtant à InnoVent, vous contribuez à la première centrale solaire de Namibie, dont la production est achetée pendant 25 ans par NamPower (l'EDF du pays)

à propos de INNOVENT

Innovent logo ok

InnoVent est une entreprise de développement éolien créée en 2001 et implantée à Villeneuve d'Ascq (59). InnoVent a installé 31 parcs éoliens en France, soit un total de 133 machines, principalement situées dans le Nord Pas de Calais, la Picardie, la Bretagne et la Basse Normandie.

Depuis 6 ans, cette PME de 20 personnes se développe à l'international, et essentiellement en Afrique. En Afrique du Sud, elle a développé 621MW éoliens, revendus depuis à EDF Energies Nouvelles. En Namibie, via sa filiale InnoSun, InnoVent construit actuellement la première centrale solaire du pays, à Omburu (5 MW). Cette centrale, déjà financée, commencera à produire fin mars 2015.

Voir le site internet de InnoVent

Je prête pour …

Omburu photo 1 ok

Implantée en France, InnoVent poursuit une stratégie de développement en Afrique, où les besoins en énergie sont immenses. Présent en Namibie depuis cinq ans, InnoVent, via sa filiale InnoSun, construit aujourd'hui la première centrale solaire du pays, située à Omburu, à deux heures de route au nord-ouest de la capitale, Windhoeck.

Cette centrale, déjà financée, entrera en production en mars 2015. Elle a été inaugurée mi-novembre en présence du ministre des Mines et de l'Energie du pays, Isak Katali (voir le reportage vidéo ci-contre, réalisé par la télévision nationale NBC).

En prêtant à InnoVent, vous permettez à l'entreprise de récupérer une partie de ses fonds propres pour continuer son développement : en effet, InnoVent a obtenu toutes les autorisations pour construire, d'ici fin 2015, la deuxième centrale du pays.

L'emprunt de 50.000€ correspond à 1% de la puissance totale de la centrale solaire, soit 50kW ou 5.000 ampoules LED de 10 Watts. Sur la centrale solaire d'Omburu, chaque tranche de 50kW est reliée à un onduleur, composant qui transforme l'électricité produite par les cellules photovoltaïques en électricité exploitable par le réseau. Ainsi, en contribuant à ce projet, vous serez régulièrement informé(e) de la production de l'onduleur pour lequel vous avez prêté.

Bénéfice environnemental

Omburu 6ok

La Namibie bénéficie de l'un des taux d'ensoleillement les plus importants au monde, mais importe une grande partie de son électricité d'Afrique du Sud, où cette électricité est majoritairement produite à partir de charbon. Outre ses inconvénients (coupures d'électricité fréquentes, déficit commercial, etc.), cet approvisionnement se caractérise donc par une forte empreinte carbone. La quantité de CO2 par kW s'élève à 985g en Namibie, contre 56g en France et 55g pour un kW solaire.

De plus, la demande en électricité ne cesse de croître en Namibie, et le pic de consommation devrait passer de 500MW en 2011 à 1.100MW en 2031. Pour faire face à cette demande croissante, le solaire représente aujourd'hui une réponse efficace et peu émettrice de gaz à effet de serre.

D'une superficie de 16 hectares, soit 33.000 panneaux solaires dans le désert, la centrale d'Omburu représente 1% de la puissance installée en Namibie. Elle produira 11.075 MWh par an, évitant ainsi les émissions de 5.537 tonnes de CO2 par an, tout en contribuant à l'indépendance énergétique du pays. En prêtant à ce projet, vous contribuez à la réduction globale des émissions de gaz à effet de serre dans un pays où la pertinence du solaire est indéniable.

Le remboursement

Omburu7ok

La centrale solaire d'Omburu, actuellement en construction, entrera en production en mars. L'électricité produite est rachetée par Nampower, l'EDF local, dans le cadre d'un contrat d'achat sur 25 ans. La situation d'Omburu est idéale : proche d'un raccordement au réseau, le parc bénéficie de 2.660 heures d'ensoleillement par an. La production annuelle d'électricité sera comprise entre 11.075 MWh les trois premières années, revendue à NamPower dans le cadre du contrat d'achat, ce qui garantit le remboursement du prêt.

Les partenaires

Omburu partenaires

La Banque de Développement Namibienne (DBN) accompagne Ia filiale d'InnoVent dans cette belle réalisation, avec un prêt de 84 millions de dollars namibiens sur les 120 millions du projet. Martin Inkumbi, qui dirige la DBN, explique pourquoi : "Les termes de l'accord entre InnoSun et NamPower ainsi que le prévisionnel de production nous ont convaincus de la bonne viabilité économique de la centrale d'Omburu sur le long terme."

Le gouvernement namibien, par la personne d'Isak Katali, Ministre des Mines et de l'Energie, qui a affirmé : "Nous continuerons à travailler avec InnoVent, parce que cette entreprise a réalisé ce qu'elle avait dit qu'elle ferait. Il pourrait y avoir des centaines de projets de cette taille."

L'Ambassade de France en Namibie : "La Namibie est déjà un modèle de démocratie, de gouvernance et de liberté. J'ai le rêve que la Namibie devienne le premier pays africain autosuffisant en énergies renouvelables, contribuant ainsi à réduire l'empreinte carbone de tout le continent. Je pense que c'est bon pour la Namibie, pour la France et pour la planète", a souhaité Madame l'Ambassadrice Jacqueline Bassa-Mazzoni.

Message du directeur

Photo gverhaeghe

"En Namibie, InnoVent construit de nouvelles capacités d'énergie renouvelable adaptées aux ressources et aux besoins du pays. Le financement participatif offre, à tous ceux qui le souhaitent, la possibilité de faire fructifier leur épargne grâce à ce projet qui contribue à la transition énergétique de ce beau pays, ainsi qu'à la réduction globale des émissions de gaz à effet de serre."

Les souscriptions effectuées

Investisseur Montant
1 700 €
2 1 000 €
3 1 000 €
4 1 000 €
5 200 €
6 1 000 €
7 1 000 €
8 1 000 €
9 1 000 €
10 1 000 €
... Cliquer pour voir toutes les 79 offres ...
70 1 000 €
71 50 €
72 1 000 €
73 1 000 €
74 200 €
75 250 €
76 1 000 €
77 50 €
78 50 €
79 400 €

Les conditions du prêt

Taux

Ce projet est classé A par nos analystes financiers. InnoVent a souhaité proposer un taux d'intérêt annuel de 6% pour intéresser un maximum de prêteurs.

Durée

La durée de ce prêt s’élève à 48 mois, les remboursements étant mensuels, vous recevrez 48 remboursements.

Montants

Vous pouvez prêter entre 50 € et 1 000 € pour ce projet.

Le contrat de prêt

Voici le contrat de prêt 'type' qui vous liera, une fois complété et si l'objectif de collecte est atteint, au porteur de projet.

- Voir le contrat de prêt type -

Vous recevrez le contrat complété sur votre compte Lendosphere lorsque la collecte sera validée.

à lire avant de prêter

Votre offre de prêt est définitive.

Prêter présente un risque de non-remboursement en cas de défaillance du porteur de projet. Nous vous conseillons de diversifier vos investissements pour limiter ce risque.

Données comptables et financières de l'entreprise

Vous devez vous enregistrer en tant que prêteur pour visualiser les bilans et comptes de résultat de ce projet

Collecte terminée
Projet financé

50 000 €
collectés
79
prêteurs
50 000 €
objectif de collecte
Terminé
jours restants
6 %
taux d'intérêt annuel
4 ans
Echéance
Chaque mois
Fréquence des remboursements
12/04/2015
Date du premier remboursement
1.000 €
Montant maximum par prêteur
Offre PREMIUM
Type de dette
Prêt IFP

Chargement de la simulation

Carte france afrique omburu

L'avis de l'expert

Ivan n b

Ivan Grenetier

Ingénieur civil des Mines de Paris, PDG de l'agence conseil en développement durable Nuevomund, chroniqueur pour Valeurs Vertes

1. Le projet

Il s’agit d’un projet de centrale photovoltaïque de 4,5 MW, 16 hectares au sol, soit 33 000 panneaux solaires. Le prêt finance un onduleur de 50 kW pour ce projet, réalisé de façon modulaire par tranches de 50 kW. Le prêt finance un onduleur. Une communication sur la performance de l’onduleur et le courant produit sera faite auprès des souscripteurs.
La société namibienne soutenue par la société Innovent (financée par le prêt) est maître d’ouvrage, et sous-traite les travaux à des sociétés locales : génie civil, électricité.
Plus de 100 personnes sont employées dans la mise en œuvre, et 15 le seront pour l’exploitation, essentiellement des emplois locaux et proches du site d’exploitation.
Le prêt permet de soutenir le développement d’énergies renouvelables et la filière photovoltaïque en Afrique, avec des avantages sur le plan énergétique et pour l’emploi local.

2. Les enjeux du projet sur le plan énergétique

2.1. Des technologies et un design adaptés au contexte local

La technologie des panneaux est celle des couches minces, résistant mieux à la chaleur, et présentant un impact carbone réduit à la fabrication. Le design est adapté aux conditions locales, les onduleurs sont décentralisés (modules de 50 kW), ce qui permet une maintenance locale et augmente la disponibilité de la centrale et donc la production. Dans le cas d’onduleurs plus puissants, les réparations devraient se faire en Europe et prendraient un temps plus long pendant lequel il n’y a pas de production.
Les panneaux sont montés sur un tracker à un axe, pour suivre le soleil durant toute la journée d’Est en Ouest, permettant de produire plus tôt le matin et plus tard le soir, au moment des pointes de consommation. Ce dispositif augmente la quantité d’énergie produite de 22% en Namibie par rapport à une installation fixe, à puissance nominale égale.

2.2. Le photovoltaïque en Namibie

Outre la réduction de la dépendance énergétique à un approvisionnement extérieur et le développement de capacités locales, la production d’électricité photovoltaïque présente un avantage environnemental important vis-à-vis d’une électricité produite au charbon et importée d’Afrique du Sud pour ce qui concerne la Namibie
Le contenu carbone moyen du photovoltaïque est d’environ 55 g CO2/MWh (comprenant la phase de fabrication et d’installation des panneaux), et probablement même inférieur pour ce projet du fait des technologies utilisées et des conditions d’exploitation, alors que celui de l’électricité produite en Afrique du Sud à base de charbon est de plus de 800 g CO2/MWh.

3. Résumé et avis

Ce projet de centrale photovoltaïque en Namibie se distingue par l’utilisation des technologies et d’un design adaptés aux conditions locales pour optimiser la production et la facilité de maintenance. Il permet de diminuer la dépendance à une électricité produite au charbon avec un bénéfice environnemental, et favorise le développement des activités et d’emplois locaux pour la mise en œuvre et l’exploitation de la centrale.