Collecte locale


Cette campagne est réservée dans un premier temps aux habitants de Pont d'Ain et aux salariés de SEMCODA.
- A partir du 6 décembre 2021, la collecte sera élargie aux habitants de la Communauté de Communes des Rives de l'Ain - Pays du Cerdon.
- A partir du 7 janvier 2022, la collecte sera élargie aux habitants de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et aux salariés du Groupe Valorem.

En fonction de la dynamique, cette campagne pourra être déplafonnée à hauteur de 100 000 €.
Ok logo valorem
En partenariat avec la commune de Pont d'Ain, ce projet est développé par VALOREM, la SEMCODA (SEM de l'Ain) et le SIEA, acteur historique de l'énergie dans l'Ain. Il consiste en l'installation de panneaux photovoltaïques sur un terrain devenu inconstructible.
VALOREM

à propos de VALOREM

Visuel valorem pont dain4

logo valorem
Opérateur français et indépendant, VALOREM accompagne les territoires dans la valorisation de leurs ressources énergétiques renouvelables depuis 1994. Pionnier de l'éolien en France, le groupe intervient du développement à l'exploitation-maintenance de projets éoliens, solaires et de petite hydroélectricité, en France et à l'international.

Fier de mettre en œuvre une transition énergétique solidaire, VALOREM innove sans cesse pour maximiser les bienfaits environnementaux, économiques et sociaux de ses installations, au travers notamment de l'épargne citoyenne, l'investissement des collectivités, l'insertion professionnelle locale lors de ses chantiers ou encore ses offres d'électricité renouvelable à destination des riverains.


Voir le site internet de VALOREM

J'INVESTIS POUR...

carte situation projetLe projet photovoltaïque de Pont d’Ain
Le projet de Pont d’Ain Énergies se développe sur un site de 14 hectares initialement voué à la construction d’un nouveau quartier de 500 logements porté par la commune de Pont d’Ain et dont la SEMCODA (Société d’Economie Mixte de Construction du Département de l’Ain) était concessionnaire.
En 2018, dans le cadre du Plan de Prévention des Risques, l’aléa inondation a été réévalué sur ce secteur et est passé d'un niveau fort à très fort, mettant fin à ce projet de construction pourtant bien engagé.
La commune et la SEMCODA ont alors cherché une nouvelle vocation à ce terrain. Pour des raisons tant économiques que techniques et environnementales, le choix s’est porté sur le développement d’une centrale photovoltaïque.
Au terme d’une mise en concurrence, le projet de VALOREM a été retenu, en association avec la SEM « Les Energies de l’Ain » créée par le Syndicat intercommunal d’énergie et d’e-communication (SIEA), le département de l’Ain et les EPCI.

zone implantation

Avec l'accord des élus, VALOREM a lancé les premières études techniques et environnementales nécessaires à la définition du projet dès juillet 2021. Le milieu humain et physique de la zone est analysé (paysage, usage des terrains) ainsi que le milieu naturel (faune, flore et habitats). Ces études durent 12 mois afin de couvrir les 4 saisons.
Réalisées par des bureaux d'études indépendants, elles permettent de dresser l'état initial du site, d’évaluer les enjeux environnementaux, les contraintes réglementaires, techniques et/ou d'usage. Elles permettront de valider la faisabilité du projet et de définir l'implantation la plus adaptée au site, tout en garantissant une compatibilité complète entre le projet solaire et l’aléa inondation de la rivière d’Ain. Une étude hydraulique spécifique sera également lancée afin de garantir la « transparence hydraulique » du projet solaire au regard d’une éventuelle crue.
A l’issue de ces différentes études, VALOREM compte déposer, pour le compte de la société de projet dédiée Pont d’Ain Énergies, la demande de permis de construire du projet début 2023.


frise

Bénéfice environnemental

D'une puissance de 12,5 MWc, ce parc sera équipé :
- d'environ 28 000 modules photovoltaïques fixes,
- de chemins d'accès et de plateformes réaménagés à partir d’équipements déjà existants sur le site,
- d'onduleurs, d'un poste de transformation et d'un poste de livraison.
Les panneaux seront disposés de manière à bénéficier de la meilleure exposition.
La production de ce parc photovoltaïque est estimée à 15 GWh/an.
Cela équivaut à 66 % de l'ensemble des besoins électriques de la Commune de Pont d'Ain ou 19 % de l'ensemble des besoins électriques de la Communauté de Communes Rives de l'Ain Pays du Cerdon*.

Pour une production équivalente, une centrale à combustible fossile comme le gaz émettrait plus de 4 000 tonnes de CO2.
Par ailleurs, l'énergie dépensée pour construire le parc photovoltaïque sera compensée en 1 à 3 ans, selon l'ensoleillement du site. En fin d'exploitation, l'installation peut être remplacée ou démontée et le site remis en état. Les composants des panneaux seront recyclés (un panneau est recyclable à 95 % environ) ou réutilisés.

* (résidentiel, industrie, tertiaire, agriculture, ...- Données Enedis 2020)

MODALITÉS D'INVESTISSEMENT

Par cette opération, vous prêtez à VALOREM pour le projet de Pont d’Ain Energies. Vous bénéficiez ainsi de la solidité d'un opérateur reconnu.
Les précédentes campagnes de VALOREM ont toutes vu leurs échéances de remboursement honorées conformément au calendrier contractuel.

Cette levée de fonds est ouverte prioritairement aux habitants de la commune de Pont d’Ain, puis aux habitants de la Communauté de Communes des Rives de l’Ain Pays du Cerdon et à ceux du département de l’Ain.

Les prêteurs seront tenus informés de l'avancement du projet.

perimetre

Les partenaires

logo lea






Eric Berthet Eric Berthet
Président de la SEM LEA

La création de la centrale photovoltaïque de Pont d’Ain sera l’un des premiers projets portés par la toute nouvelle SEM LEA « Les Energies de l’Ain ». Ce projet porte les valeurs défendues par les actionnaires publics et privés de la SEM LEA : accélérer la Transition Energétique du Département de l’Ain, en partenariat avec les territoires et dans leur intérêt.

L’appel à un financement citoyen participatif est donc une évidence pour que chacun s’approprie et bénéficie de ce projet.

Jean-Marc Jeandemange Jean-Marc Jeandemange
Maire de Pont d'Ain

La municipalité de Pont-D’ain est fière de s'engager dans la transition énergétique de son territoire et nous nous réjouissons que le terrain des Maladières soit réhabilité. Le projet retenu pour ce terrain est d’installer une ferme solaire, unité de production d’énergie propre, sans consommation d’espaces agricoles ou naturels. En effet, précédemment viabilisé, le terrain ne peut pas être rendu à l’agriculture. Aujourd’hui, encourager cette installation sur notre territoire s’inscrit dans un mouvement national, voire international.

Un projet à très faible coût pour la commune, pour lequel la société VALOREM et son partenaire la SEM LEA lancent un investissement participatif sécurisé et en réserve la priorité aux habitants de Pont D’Ain. Le financement participatif qui est proposé est un prêt remboursable au bout de quelques années, à un taux d’intérêt qu’on trouve rarement sur le marché.

Je vous encourage à participer à cet investissement respectueux de notre environnement, garant d’une énergie propre et durable. La société VALOREM vous communiquera les détails de cette participation.

MESSAGE DU PRÉSIDENT

Jean-Yves Grandidier Jean-Yves Grandidier
Président-fondateur de VALOREM

La transition énergétique et solidaire est dans l'ADN du groupe VALOREM pour valoriser les ressources de chaque territoire. Pour le projet photovoltaïque de Pont d’Ain Énergies, cela se traduit par un travail en accord avec la commune pour trouver une vocation nouvelle à un site devenu inconstructible, et grâce à un partenariat avec des acteurs locaux historiques comme la SEMCODA, ainsi que la très récente SEM Léa (Les énergies de l’Ain ).
Aujourd'hui, nous sommes heureux de proposer un premier financement participatif sur ce projet, pour accompagner la phase d’études de Pont d’Ain Énergies, qui va permettre de créer un projet de production d’énergie verte sur 14 hectares de terrain.

Les souscriptions effectuées

Investisseur Montant
1 1 800 €
2 2 000 €

Documents relatifs à cette opération

Vous devez créer votre compte pour accéder aux documents relatifs à cette opération
3 800 €
collectés
2
prêteurs
50 000 €
objectif de collecte
J - 43
jours restants
*
taux d'intérêt annuel
3 ans
Echéance
  • plusieurs taux sont proposés
Chaque trimestre
Fréquence des échéances
20/04/2022
Date de la première échéance
2 000 €
Montant maximum par prêteur
Offre OPTIMUM
Type de dette
Minibon
Contrats et document d'information

Documents relatifs à cette opération

Vous devez créer votre compte pour accéder aux documents relatifs à cette opération
Frais facturés aux prêteurs
  • Tout est gratuit pour les prêteurs
Frais facturés au porteur de projet
  • 4% HT du montant collecté à l'issue de la réussite de la levée de fonds
Fiscalité (depuis le 01/01/2018)
  • Prélèvements sociaux de 17,2%
  • Taux forfaitaire d'impôt sur le revenu de 12,8% (hors dispense)
Mention réglementaire des risques :
Lendosphere recommande aux épargnants d’appliquer des règles de vigilance avant tout investissement : l'investissement dans des projets comporte un risque d'illiquidité et un risque opérationnel du projet pouvant entraîner une rentabilité moindre que prévue et un risque pouvant aller jusqu'à la perte totale ou partielle du montant investi et au non-paiement des intérêts. N’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas parfaitement.
Risques liés au secteur d'activité :
Les projets d'énergie renouvelable sont des projets industriels, présentant des risques techniques, juridiques, administratifs et financiers.
Faire une offre
Afin de participer à ce projet, veuillez créer un compte ou vous connecter

Chargement de la simulation